Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Député-Maire de CAEN

Objet : la CFDT réclame l'équité de traitement entre les agents Ville et CCAS de Caen et les agents de Caen la Mer

Monsieur le Député-Maire,

Nous avons appris tout récemment votre proposition d'accorder une prime exceptionnelle de fin d'année 2013 de 100€ bruts à tous les agents de CAEN la Mer dont la rémunération mensuelle est inférieure à 2000€ nets ainsi que l'application anticipée des nouvelles grilles indiciaires de la catégorie C dès le 1er décembre 2013 alors que ces dispositions sont logiquement applicables au 1er février 2014. Et pour ceux de la Ville et du CCAS ?

Les primes, exceptionnelles ou non, entrent dans l'enveloppe du régime indémnitaire des agents, or, vous aviez promis et vous vous êtes même engagé auprès des agents de la Ville et du CCAS à une harmonisation totale au 1er janvier 2014. La prime de 140€ bruts versée en juillet 2013 que vous avez accordée aux agents de catégorie C dont le régime indémnitaire était inférieur à celui de l'agglomération rattrapait seulement 6 mois sur 18. Depuis juillet 2012, il subsiste donc un différentiel avec Caen la Mer correspondant à un non perçu de 220 € pour une bonne partie des agents de la catégorie C de la Ville et du CCAS.

Tous ces choix créent une inégalité de traitement et de considération.

La CFDT tient à vous exprimer le fort mécontentement qui gronde au sein de la Ville et du CCAS, et plus particulièrement encore pour les agents dont les services ont mutualisé avec CAEN la Mer, partageant un même quotidien de travail dans les mêmes bureaux.

Nous vous demandons, expressément, de tenir votre engagement et votre promesse d'harmonisation en accordant les mêmes régimes indémnitaires entre les 3 collectivités dont vous êtes le patron et une meilleure condition salariale à l'ensemble de vos agents.

Comment accepter de telles situations d'inéquité ?

- alors que le pouvoir d'achat est en berne pour les plus modestes et les classes moyennes basses (certains n'ont même pas le salaire minimum)

- alors que les écarts de rémunération se sont encore creusés

- alors que les agents de la Ville et du CCAS ont fourni des efforts énormes pour s'adapter à toutes les réorganisations de service qui ont été menées sous votre mandat municipal en supportant des charges de travail de plus en plus lourdes et une forte pression.

Nous qui négociions jusqu'à maintenant en tenant compte du ressèrement des budgets des collectivités, face à :

Vous qui vantez le "succès" des mutualisations de service,

Vous qui n'avez eu de cesse de prôner une politique d'équité et de justice,

Vous qui êtes le patron de ces 3 collectivités,

Comment, dans ces conditions, pouvons-nous encore croire en vos notions d'égalité ?

Nous exigeons une rencontre pour ouvrir des négociations dans les plus brefs délais en vue d'obtenir :

- une prime rattrapant totalement le différentiel (220€) qui subsiste depuis juillet 2012 entre le régime indemnitaire de la catégorie C entre Caen la Mer et Ville et CCAS de Caen, à verser en décembre 2013

- une revalorisation du régime indemnitaire des agents de catégorie C dès janvier 2014 pour un minimum de 340€ par mois

- une revalorisation du régime indemnitaire de la catégorie B dès janvier 2014

- une revalorisation de l'indemnité du jour férié lorsque ce jour entre dans le cycle de travail (au moins égal à l'indemnité de sujétions du dimanche lorsqu'il est dans le cycle de travail) et l'attribution de ces indemnités aux contrats avenir et remplaçants sur poste permanent. L'actuelle est égal à 0,74€/heure.

Nous sommes contraints de vous alerter du mouvement social sans précédent qui est en train de se préparer. La goutte d'eau est tellement grosse qu'elle inonde notre déception et notre rancœur.

Dans l'attente de vous rencontrer rapidement,

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Député-Maire, l’expression de nos salutations distinguées.

La Section CFDT Interco CAEN/CCAS

LETTRE OUVERTE
Tag(s) : #INFO CAEN

Partager cet article

Repost 0