Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  vive les atsem[1]

 

Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles ont notamment pour mission d’assister les enseignants pour la réception, l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants.

1 – Quelles sont les caractéristiques du cadre d’emplois ?

Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (Atsem) appartiennent au cadre d’emplois de catégorie C de la filière sanitaire et sociale, qui se compose de trois grades : Atsem de 1re classe, Atsem principal de 2e classe et Atsem principal de 1re classe.

2 – Quelles sont les missions des Atsem ?

Les Atsem sont chargés d’assister le personnel enseignant des écoles où ils sont affectés, pour la réception, l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants ainsi que dans la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant directement à ces enfants. De manière plus générale, ils participent à la communauté éducative. Ils peuvent également être chargés de la surveillance des très jeunes enfants dans les cantines.

Durant la journée, les Atsem peuvent en outre se voir confier les mêmes missions dans les accueils de loisirs en dehors du domicile parental des très jeunes enfants.

Par ailleurs, l’accompagnement des enfants dans le cadre de voyages scolaires entre dans les attributions des Atsem : dans la mesure où « ils participent à la communauté éducative », ils peuvent assister les enseignants lors de ces voyages

Enfin, les Atsem peuvent également seconder les enseignants dans les classes ou établissements accueillant des enfants handicapés.

3 – Comment devenir Atsem ?

Auparavant, un seul concours (sur titre avec épreuves) permettait l’accès au cadre d’emplois de grade d’Atsem de 1re classe. Désormais, trois voies de concours peuvent être ouvertes :

  • un concours externe sur titres avec épreuves ouvert pour 60 % au moins des postes à pourvoir ;
  • un concours interne avec épreuve ouvert pour 30 % au plus des postes à pourvoir ;
  • un troisième concours avec épreuves ouvert pour 10 % au plus sans être inférieur à 5 % des postes à pourvoir.

4 – A quelles conditions peut-on être candidat ?

Les candidats doivent remplir les conditions générales d’accès à la fonction publique : être de nationalité française ou ressortissant d’un Etat membre de la Communauté européenne (ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen), jouir de leurs droits civiques, ne pas avoir de casier judiciaire (bulletin n° 2) portant des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions, être en position régulière au regard du service national et remplir des conditions d’aptitude physique (compte tenu des possibilités de compensation du handicap).

En outre, les candidats au concours externe doivent être titulaires du certificat d’aptitude professionnelle (CAP) « petite enfance » ou justifier d’une qualification équivalente.
Peuvent se présenter au concours interne les fonctionnaires et agents publics, les militaires ainsi que les agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale. Ceux-ci doivent justifier, au 1er janvier de l’année du concours, de deux années au moins de services publics effectués auprès de jeunes enfants en milieu scolaire et maternel (les périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique ne sont pas prises en compte).

Enfin, les candidats au troisième concours doivent justifier de l’exercice pendant une période d’au moins quatre ans soit d’une ou de plusieurs activités professionnelles accomplies auprès de jeunes enfants, soit d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale, soit d’une ou de plusieurs activités en qualité de responsable d’une association.

5 – En quoi consiste le concours externe ?

Désormais, les conditions d’organisation des concours d’Atsem ne relèvent plus du texte commun à plusieurs concours de la filière médico-sociale. Elles sont fixées par un décret du 8 septembre 2010. L’ouverture des concours d’Atsem est arrêtée par le président du centre de gestion pour les collectivités et établissements affiliés, et par l’autorité territoriale compétente pour les collectivités et établissements non affiliés.

Le concours externe comprend une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission. D’une durée de quarante-cinq minutes, l’épreuve d’admissibilité consiste à répondre à vingt questions à choix multiple portant sur des situations concrètes habituellement rencontrées par les Atsem. Pour l’admission, les candidats passent un entretien de quinze minutes permettant d’apprécier leur aptitude et leur motivation, ainsi que leurs connaissances de l’environnement professionnel dans lequel ils seront appelés à exercer.

6 – En quoi consistent les deux autres concours ?

Le concours interne ne comprend qu’une épreuve orale d’admission. Celle-ci consiste en un entretien de vingt minutes, débutant par un exposé de cinq minutes maximum par le candidat de son expérience professionnelle et des compétences acquises, sur la base d’un document retraçant son parcours.

Ce document, établi conformément au modèle fixé par arrêté du ministre chargé des Collectivités territoriales, est fourni par le candidat au moment de son inscription et remis au jury préalablement à cette épreuve. L’entretien se poursuit par une conversation visant à apprécier, le cas échéant sous forme de mise en situation, la capacité du candidat à analyser son environnement professionnel et à résoudre les problèmes les plus fréquemment rencontrés par un Atsem.

Le troisième concours comprend une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission. L’épreuve d’admissibilité dure deux heures et consiste en une série de trois à cinq questions à réponse courte. Celles-ci sont posées à partir d’un dossier succinct portant sur les problèmes auxquels un Atsem peut être confronté dans l’exercice de ses fonctions. En vue de leur admission, les candidats admissibles passent ensuite un entretien de même nature que celui subi par les candidats du concours interne.

7 – Quelles sont les modalités de titularisation ?

Avant de pouvoir être titularisés, les agents recrutés comme Atsem sont nommés stagiaires pour une durée d’un an. Toutefois, les agents qui avaient déjà la qualité de fonctionnaire avant leur nomination, et qui ont accompli au moins deux ans de services publics effectifs dans un emploi de même nature, sont dispensés de stage.
A l’issue du stage, si celui-ci a été satisfaisant, l’agent est titularisé au vu notamment d’une attestation de suivi de la formation d’intégration établie par le Centre national de la fonction publique territoriale.

A défaut, le stagiaire est soit licencié, s’il n’avait pas au préalable la qualité de fonctionnaire, soit réintégré dans son grade d’origine. Exceptionnellement, l’autorité territoriale peut prolonger le stage pour une durée d’un an maximum. Leur nomination, comme, le cas échéant, la décision de mettre fin à leurs fonctions, est prise par l’autorité territoriale investie du pouvoir de nomination, mais ces décisions sont soumises à l’avis préalable du directeur de l’école.

8 – Quel est le déroulement de carrière prévisible ?

 

Les Atsem de 1re classe et les Atsem principaux de 2eclasse relèvent respectivement des échelles 4 et 5 de rémunération qui comptent chacune onze échelons. L’échelle 6 de rémunération, dont relèvent les Atsem principaux de 1re classe, en comporte sept. Ils peuvent également bénéficier d’un avancement de grades.

Les Atsem de 1re classe qui atteignent au moins le 5e échelon de leur grade et comptent au moins six ans de services effectifs dans leur grade peuvent accéder, au choix, au grade d’Atsem principal de 2e classe. Pour pouvoir être nommés Atsem principal de 1re classe, au choix, les Atsem principaux de 2e classe doivent justifier d’au moins deux ans d’ancienneté dans le 6e échelon de leur grade et compter au moins cinq ans de services effectifs dans leur grade.

9 – Le détachement d’un Atsem est-il possible ?

A condition d’avoir un CAP « petite enfance », les fonctionnaires de catégorie C titulaires d’un grade ou occupant un emploi dont l’indice brut est au moins égal à l’indice de début, respectivement, de chacun des trois grades d’Atsem, peuvent être détachés dans ce cadre d’emplois. Les fonctionnaires détachés comme Atsem, depuis au moins un an, peuvent demander à y être intégrés.

10 – Quel est le traitement indiciaire ?

Ces agents relèvent respectivement, selon leur grade, des échelles de rémunération 4, 5 et 6. Ainsi, à titre indicatif, au 1er janvier 2011, les Atsem de 1re classe peuvent percevoir un traitement brut mensuel (soumis à retenue pour pension) de 1 370 euros environ au 1er échelon et jusqu’à 1 708 euros au dernier échelon de ce grade.

Le traitement des Atsem principaux de 2e classe varie de 1 375 euros à 1 815 euros. Enfin, celui des Atsem principaux de 1re classe commence à 1 504 euros pour atteindre 1 926 euros en fin de carrière. Au traitement indiciaire s’ajoutent l’indemnité de résidence et, le cas échéant, le supplément familial de traitement. 

 

  FICHE CARRIERE ATSEM

Tag(s) : #ATSEM

Partager cet article

Repost 0