Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 M8801447818978356611.jpg

 

La CFDT dénonce activement depuis avril 2012 la verbalisation excessive des agents du Centre Communal d’Action Social de CAEN intervenant au domicile des personnes âgées et des personnes porteuses d’un handicap.

 

Jusqu’à mi 2012, ces agents utilisaient un macaron spécifique avec le logo du CCAS, ce qui les exonérait de payer du stationnement. Malgré cela, une vague de PV s’est développé à l’encontre de ces professionnels que l’on as en plus, parfois accusé d’être « des malhonnêtes » ! Une humiliation pour ces agents dévoués au service de l’humain

 

Nous parlons des auxiliaires de vie, des auxiliaires de soins, des infirmières, qui, pour satisfaire à leurs missions professionnelles dans le service public, utilisent leur véhicule personnel depuis de nombreuses années, avancent les frais de carburant, auxquels s’ajoute l’usure de leur voiture. La majorité travaille à temps non complet et les salaires sont modestes.

 

Aujourd’hui, Monsieur DURON, Maire de Caen, pour seule réponse à nos divers courriers, réflexions et souhaits de rendez-vous, demande à ces agents dans une note de service d’avancer en plus leur frais de parcomètres dans un espace de stationnement limité à quelques rues du centre ville, peu cohérentes avec les adresses des bénéficiaires, ni aux durées maximales de stationnement à Caen. Ils seront remboursés sous la forme de frais de missions, qui entrent dans le cumul net imposable chez les fonctionnaires !

 

La méthode qui consiste à ne pas tenir pas compte des réalités de terrain et des agents eux-mêmes commence sérieusement à peser sur une majorité d’employés du secteur public, précisément à la Ville de CAEN et au Centre Communal d’Action Sociale !

 

Le nouveau plan de stationnement n’a rien prévu pour ces professionnels, contrairement aux grandes villes de France qui accordent pour la plupart la gratuité.

 

Des raisons d’équité de traitement entre tous les citoyens Caennais sont avancés en matière de stationnement 

 

Mesdames et Messieurs les citoyens Caennais, est-il normal que ces professionnels soient imputés financièrement pour apporter aides et soins à des personnes âgées et/ou porteuses de handicap ?

 

Monsieur le Maire n’ayant pas accédé à notre demande de rendez-vous, la CFDT et les agents irons à sa rencontre à l’occasion du prochain Conseil Municipal, c’est à dire le lundi 12 septembre 2012.

 

LA CFDT DU CCAS DE CAEN

Tag(s) : #CCAS

Partager cet article

Repost 0