Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

               EmploiAvenir home bandeau

 

 

        des infos pour comprendre et se faire une opinion

 

Ce que sont les emplois d’avenir :

Les emplois d'avenirs sont réservés aux jeunes âgés de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés ainsi qu'aux personnes handicapées de moins de 30 ans. Les critères d'accès évoluent en fonction du niveau de diplôme.

Les emplois d'avenir sont ouverts :

- aux jeunes sans diplôme, dès qu'ils ne travaillent pas et ne suivent pas une formation ;
- aux jeunes titulaires d'un CAP ou d'un BEP avec des difficultés importantes pour trouver un emploi (au moins 6 mois de recherche d'emploi au cours des 12 derniers mois) ;

- aux jeunes qui ont atteint un niveau allant jusqu'au premier cycle du supérieur avec des difficultés importantes pour trouver un emploi (12 mois de recherche d'emploi au cours des 18 derniers mois), à condition qu'ils résident dans une zone urbaine sensible (ZUS), une zone de revitalisation rurale ou un Dom.

Les emplois d'avenir concernent avant tout les activités présentant un caractère d'utilité sociale ou environnementale ou alors fortement créateurs d'emploi, afin d'offrir aux jeunes des perspectives de

recrutement sur le long terme.

Quelles ont été les exigences de la CFDT au moment des négociations nationales ?

 

Le gouvernement a présenté ce projet de loi qui vise à créer 150 000 emplois d’avenir. Pour la CFDT, il est important que cette mesure favorise la création d’emplois pérennes pour les jeunes dans des secteurs d’avenir.

Pour la CFDT, ils doivent être ouverts dans champs professionnels à potentiel de croissance durable dans le public, l’économie sociale et à titre expérimental dans le privé, en particulier dans le domaine environnemental. Pour cela, « le gouvernement doit définir au préalable les “secteurs d’avenir” qui seront la priorité des emplois d’avenir ».


Favoriser le parcours professionnel des jeunes
Les emplois d’avenir doivent s’adresser en priorité aux jeunes éloignés de l’emploi et à ceux issus des territoires défavorisés (urbains comme ruraux). Ils doivent permettre aux jeunes de s’inscrire dans un parcours professionnel sécurisé et ascendant en termes d’accompagnement et d’accès aux compétences. Pour la CFDT il faut donc que ces emplois d’avenir soient des CDI avec tous les droits sociaux qui y sont attachés.

Enfin, la CFDT a insisté sur la nécessité d’une mise en œuvre, un suivi et une élaboration des emplois d’avenir qui impliquent les partenaires sociaux tant au niveau national que sur les territoires et que tout cela s’articule avec les accords interprofessionnels signés en 2011 entre les syndicats et le patronat.

 

La Municipalité de CAEN a souhaité suivre ce dispositif et réserver 100 postes en contrat « emplois d’avenir » (70 à la Ville et 30 au CCAS) d’ici à 2014. Elle a décidé de recruter sur des postes permanents vacants afin de faciliter l’intégration de ces jeunes à l’issue de leur contrat.

 

Nous exigeons une qualité de tutorat et donc des formations à la fois pour les tuteurs qui les accompagneront dans leurs fonctions et pour les jeunes afin de leur donner accès à un vrai métier et à un emploi pérenne. Nous insistons aussi pour que les postes soient adaptés à ces jeunes, pour que l’on ne néglige pas le devenir des agents non titulaires et que l’on crée des pôles de remplaçants nécessaires au bon fonctionnement des services. De plus, la CFDT a rappellé qu’une priorité doit être d’abord donnée à la mobilité interne. L’administration semble nous avoir entendus.

 

De notre point de vue, il ne faut pas hésiter à accueillir ces jeunes, dont les candidatures proposées par Pôle Emploi et la Mission Locale font l’objet d’une sélection par un jury de recrutement de la Direction des Ressources Humaines. Elles sont ensuite validées ou non par une commission départementale en fonction de la pertinence du profil d’emploi et du parcours de professionalisation envisagé.

 

N’oublions pas que ces recrutements vont ouvrir une porte d’accès à l’emploi à des jeunes qui rencontrent de réelles difficultés dans leurs parcours professionnels. Comptez sur notre vigilance quant aux conditions de travail de ces jeunes et de tous les collègues !

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article

Repost 0