Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

carences.jpg

JOUR DE CARENCE :

Dans notre lettre ouverte du 19 juin, nous dénoncions à la fois l’inefficacité et l’injustice de cette pénalité financière qui impactera encore les plus modestes sans pour autant « combler » le trou de la sécurité sociale et nous demandions à M. le Député-Maire la prise en charge de la journée de carence pour les agents de la Ville et du CCAS, fonctionnaires et non-fonctionnaires.

M. Philippe DURON nous a répondu le 6 juillet dans les termes suivants :

 

« Je partage avec vous l’idée selon laquelle la journée de carence a pu être perçue comme une nouvelle mise en cause de l’administration, malvenue au moment où la France traverse une crise économique et financière de grande ampleur, et où la cohésion sociale garantie par les services publics doit être préservée, voire renforcée quand c’est possible…

La loi de finances pour 2012 est une loi de l’Etat et en qualité de parlementaire j’ai toujours souhaité en garantir l’application. Le débat démocratique et partisan précède ou suit la loi, mais une fois votée celle-ci s’applique, c’est un principe du fonctionnement de la République…

Enfin je vous précise que la Ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction Publique vient d’indiquer son souhait d’engager la consultation des organisations syndicales nationales sur cette disposition législatives… »

 

Nous regrettons que M. le Député-Maire n’ait pas rejoint le choix d’autres collectivités qui ont décidé de prendre en charge la journée de carence sur le fondement des principes constitutionnels de libre administration des collectivités territoriales et d’autonomie financière.

N.B. : Les 1ères retenues sur rémunérations des agents concernés seront effectives à compter des paies d’août. Les prélèvements seront lissés à hauteur de 2 journées maximum par mois.

 

 

 

Tag(s) : #INFO CAEN

Partager cet article

Repost 0