Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En cette période électorale, le gouvernement vient fort à propos nous rappeler que les promesses n'engagent que ceux qui les croient. Ainsi en est-il de l'effet rétroactif des décrets catégorie B encore à paraitre.

 

La CFDT y croyait et elle a eu tort!

 

Vous vous rappelez de la promesse du ministre de la fonction publique, Monsieur Sauvadet; d'obtenir du gouvernement qu'il profite du vote de la loi des "non titulaires" pour poser un cavalier législatif seul moyen d'obtenir que les décrets relatifs à la réforme des corps et cadres d'emplois de la catégorie B encore à paraitre puissent prendre effet rétroactivement au 1er janvier 2012 ?

 

Et bien le cavalier a quitté les allées de l'Assemblée Nationale sans même s'y arrêter!

 images-3-.jpg

Information prise, il s'avère que c'est le ministère du budget qui s'est opposé à cet amendement et que le premier ministre a tranché en faveur de ce dernier.

 

Ah mais c'est qu'un euro c'est un euro et c'est toujours cela que les fonctionnaires n'auront pas.

 

D'autant que ce n'est jamais que du "B", n'est ce pas monsieur le chef du cabinet?

 

 

Soulignons aussi que les retards intervenus en 2011 sur la filière administrative ne relèvent pas d'une cause liée aux négociations mais à la lenteur du cabinet du premier ministre (encore lui – et oui) qui a mis pas moins de 8 mois pour décider d'une position sur l'examen professionnel de promotion interne d'adjoint administratif à rédacteur.

 

Il y a des cavaliers qui méritent des coups de cravaches.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article

Repost 0