Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                                                  

 

C'est fait (ou presque). La publication du décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l'organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires officialise la réorganisation des temps de l'enfant durant l'année scolaire et de toutes celles et ceux qui l'accompagnent tout au long de la journée.

 

La CFDT des communaux de Caen suit avec intérêt et depuis de nombreux mois ce dossier.

La CFDT des communaux de Caen après envoie de questionnaires, a organisé des réunions par métiers auprès des agents.

La CFDT des communaux de Caen a participé à la SEULE réunion dans le cadre de l'agenda social spécial RYTHMES SCOLAIRES.

 

Le service EDUCATION a constitué un groupe d'agents volontaires pour discussion sur cette réforme, sans retour d'information auprès des organisations syndicales de la Ville.

 

La CFDT favorable à une meilleure prise en compte des rythmes de l'enfant a néanmoins conscience des conséquences pour les personnels qui devront, de fait, eux aussi réorganiser leurs activités et leur temps de présence auprès de ces mêmes enfants.

 

Les trois fédérations de la CFDT au niveau national (INTERCO, SGEN et F3C) principalement concernées par cette réforme ont déjà organisé des réunions de travail communes afin de prendre la mesure de l'impact de cette réforme sur les personnels: Enseignants, ATSEM, animateurs, etc.

 

Des intérêts parfois contradictoires peuvent se révéler mais globalement rien d'insurmontable dès lors qu'ils sont animés par l'objectif commun d'une part, de placer l'enfant au centre de leurs préoccupations et d'autre part, d'identifier les éléments d'améliorations possibles pour les personnels (par ex: augmenter le temps de travail, pérenniser une activité, résorber l'emploi précaire, titulariser les agents contractuels, créer de nouveaux postes et nourrir le plan de formation.)

 

Que prévoit-on pour les enfants atteint d'un handicap ? Quels seront les nouveaux horaires de travail des personnels scolaires (ATSEM, personnel de primaire, restauration…)

 

  Bien entendu ce qui se fera à l'intérieur de l'école se verra à l'extérieur.

 

La nouvelle organisation peut être une opportunité d'inaugurer ENFIN une coproduction éducative entre les enseignants, les territoriaux et le secteur éducatif.

 

Bref ce sera un changement pour tout le monde et tout changement génère de l'incertitude et du stress. En soit, ce n'est pas nécessairement grave mais le saura d'autant moins que le personnel et les représentants y seront d'autant plus tôt associés et pas seulement en bout de course lors du Comité Technique Paritaire de juillet.

 

 

La presse relate ce dossier très régulièrement, en y apportant des témoignages comme Mondeville " on a consulté les agents municipaux, pour savoir les possibilités en interne d'encadrer ces nouvelles activités. Il faut être innovant, chercher des compétences. On souhaite que, en majorité, des agents municipaux encadrent. Ils sont très intéressés. Cela demande une réorganisation, des formations", ou Ifs "la ville gère directement les activités péri et extra solaire et peut s'appuyer sur des personnels compétents et polyvalents" (ref: ouest France 5 avril 2013.) et Louvigny "la collectivité va en discuter avec le personnel pour l'organisation du temps périscolaire"(réf ouest France 29/11/2012).

 

Nous vous joignons un article sur cette réforme des rythmes scolaires prévus à Paris avec les décisions du Maire Bertrand Delanoé.

 

En ce qui concerne notre collectivité, il semblerait que le choix N° 3 soit retenu par 80% des conseils d'écoles. C'est une opportunité de reconnaitre les compétences des ATSEM pour ces nouvelles activités périscolaires et valoriser ainsi cette filière médico-sociale dont elles sont issues (C.A.P Petite enfance et concours d'ATSEM) et de recentrer leurs missions sur leur cœur de métier au contact des enfants grâce à une décharge de leurs taches de ménage (revendication de la CFDT des Communaux de Caen depuis des décennies).

 

Ce temps de décharge de ménage devrait profiter aux collègues des établissements primaires employés à temps non complets. Ils verraient ainsi leur quotité de travail augmenter…appréciable dans ces temps de crise.

                                                 

Et vous qu'elles décisions prendrez-vous pour améliorer les conditions de travail des agents du service éducation qui sont et seront au quotidien des acteurs de cette réforme ?

 

"Caen" reconnaitra-t-elle les compétences des ATSEM ?

 

"Caen" mesurera-t-elle le potentiel économique (agents déjà dans la collectivité) ?

 

"Caen" sera-t-elle en avance sur des mesures innovatrices ?

 

 

                                             L'équipe CFDT des Communaux de Caen

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES
LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES
Tag(s) : #ATSEM

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :